Blaise Duboux | Art du Vin

2006

2006, une année théâtrale.

Si nous devions vous écrire l’année 2006, ce serait un coup de théâtre:

PROLOGUE:

après un hiver qui s’est attardé, le printemps ne s’est pas, ou mal manifesté. La vigne a réfréné ses ardeurs, elle a patienté.

PREMIER ACTE:

avant l’heure, l’été a démarré en fanfare, chaleur torride, températures au-dessus de la moyenne, nous avons frisé la sécheresse, la vigne a poussé follement, elle a crû comme une échevélée!

DEUXIEME ACTE:

suspense d’un mois d’août très frais et grincheux qui a joué les extrémistes et freiné l’élan de croissance sans égards pour la végétation.

TROISIEME ACTE:

septembre, le mois du vigneron est intervenu en brandissant un foehn incroyable pour notre région, d’une durée de dix jours et plus, avec l’humidité ambiante sa complice, ils ont accéléré le mûrissement des raisins.

QUATRIEME ACTE:

cette surmaturité des fruits nous a jetés dans la précipitation. Il a fallu vendanger vite et bien…

Malgré tous nos efforts nous avons perdu un quart de la récolte.

EPILOGUE:

Nous avons frôlé la tragédie, mais aujourd’hui comme dans une bonne comédie, tout se passe bien en cave, les vins sont le résultat d’une maturité accomplie et maîtrissée: ils ont de la souplesse, une faible acidité, un nez fruité et aromatique avec une touche soyeuse en bouche.

Nous n’avons plus qu’à les applaudir !

2006 est la treizième année où nous avons obtenu le certificat Vitiswiss®, garantie du respect de l’environnement.

X