Blaise Duboux | Art du Vin

2005

L’été meurtrier suivi de l’été indien !

Incroyable !

A Lavaux, personne ne peut oublier ce 18 juillet fatal où le ciel nous est presque tombé sur la tête… Mais la nature, toute en contrastes nous gratifia ensuite d’un automne idéal, inespéré.

Douce chaleur et grand soleil sans une goutte de pluie, permirent aux vignerons que nous sommes de récolter un raisin mûr et de nous débarrasser de tous nos tracas de l’après catastrophe. Les grains meurtris par la grêle ont pu sécher et ont été éliminés, ils n’ont pas entravé la vinification. Toutefois, ces conditions idéales ne sont pas sans conséquences sur la quantité : après avoir dû compter avec les dégâts de la grêle, nos raisins ont souffert de la sécheresse et ont ainsi perdu encore 15 % de leur volume.

Nous sommes aujourd’hui dans la situation suivante : Petite récolte mais de grande qualité. Comparé au 2003 le millésime 2005 est lui aussi extraordinaire : Les vins en cave sont denses, la rondeur nous rappelle la richesse des moûts, les arômes sont complexes, soutenus, avec ce qu’il faut d’acidité pour leur conservation.

Pour les Chasselas, chaque terroir peut exprimer son originalité comme transcendée par la qualité de la petite récolte.

Le Plant Robez a une fois encore dépassé allègrement les 100° Oechslé, gageons que le petit volume récolté sera à la hauteur de nos attentes.

Pour marquer cette année “à part”, nous avons décidé de verser le Dézaley « Haut de Pierre » dans un épais flacon de 75 cl. qui permettra sa longue conservation. A l’avenir nous allons faire de même pour les années où les vins seront “de garde”.

Il nous tarde de vous faire découvrir ce millésime 2005, nous nous réjouissons de vous recevoir à Epesses pour partager notre enthousiasme. 2005 est la douzième année où nous avons obtenu le certificat Vitiswiss®, garantie du respect de l’environnement.

X