Blaise Duboux | Art du Vin

2003

L’année du soleil!

Tous les records ont été battus. Le plus impressionnant est certainement les 33 journées où la température a dépassé les 30°, du jamais vu! Pour rencontrer des conditions aussi exceptionnelles il faut remonter en 1959, là, on retrouve des moûts aux degrés Oechslé vertigineux dépassant allègrement le 80° pour notre chasselas.

Mais cette année, le soleil a fait mieux encore, il a régné en maître absolu. On a eu droit au grand jeu: plus de 285 heures supplémentaires à la moyenne qu’il nous prodigue chaque été. A tel point que les vendanges ont débuté à Epesses avec deux semaines d’avance sur une année normale. De quoi déboussoler définitivement les vignerons que nous sommes… comme si on n’avait pas assez «le tournis» avec la chaleur.

Et voilà que tout s’emballe à la cave. Des acidités très basses permettent aux fermentations de démarrer en trombe, si bien que début décembre les vins ont fini leurs transformations et nous livrent des chasselas exubérants aux corps volumineux et concentrés.

Pour les rouges aux baies particulièrement petites à cause du rayonnement solaire incandescent, ils nous livrent aujourd’hui des vins structurés où les arômes jouent sur des notes de bois toastés, d’épices et même de truffe, enveloppés par une structure tannique subtilement tramée, véritable charpente magnifiant le corps du vin.

On peut le dire, cette année 2003 est incomparable.

Nous nous réjouissons de vous faire découvrir ce nouveau millésime à Epesses et nous vous attendons avec encore plus d’impatience que les années passées.

X